Défilé

Lors de la route des Plaques à Namur, en prélude des fêtes de Wallonie, septembre 2017.

Canaris 1790 Bataillon des Canaris de Dumonceau

Boutique


Le bataillon propose une série de 6 verres à peket, de type Islande avec anse, ornés de petite plaque en étain, d’une hauteur de 10,5 cm, d’un diamètre de Ø 3,8 cm et d’une contenance de 6,5 cl.

Il en existe aujourd’hui six modèles :

  • le chasseur canari
  • le tambour canari
  • la cantinière
  • le moine révolutionnaire tel qu’il s’en est présenté dans l’armée Belgique en 1789-1790.
  • l’officier porte-drapeau
  • le fifre

L’ensemble de six verres est proposé au prix de 36 €+ frais de port (9 €en Belgique). Chacun est également disponible au prix de 7 € pièce + frais de port.

Commande via versement de la somme de 45 € sur le compte Belfius BE53 0682 3560 5953 du Bataillon avec en communication « 6 verres à Peket » suivi des nom, prénom et adresse du destinataire de la livraison.

Les verres sont également en vente :

  • au stand du Bataillon lors de la journée du folklore à Namur
  • lors de notre bivouac annuel.

La tour Marie Spilaer, le beffroi, la porte Bordial, …, beaucoup connaissent mais quelles furent leurs fonctions et leur utilité par le passé?

A travers leur nouvelle plaquette, « Les Fortifications de la ville de Namur. », les éditions Djodjo propose de découvrir l’historique des différentes enceintes destinées à assurer la défense de la ville de Namur depuis le Moyen-Âge jusqu’à la fin du XIXe siècle et la petite histoire de certaines tours et portes de la ville.

Ce livre a connu un vif succès et a été épuisé en quelques semaines. Le texte (sans les illustrations) vous est donc proposé ici gratuitement sous forme électronique.

Peu de temps avant sa disparition, Jean Fivet regrettait de ne pouvoir poursuivre encore longtemps ses recherches en matière d’histoire locale. Cependant, durant plus de trois décennies, il a partagé le fruit de ses travaux à travers de nombreux ouvrages. Fort de ses talents de dessinateur, il agrémentait ses publications d’illustrations qui en rendaient la lecture plus agréable.

Les Editions Djodjo, du Bataillon des Canaris, poursuivent le travail de cet amoureux de son pays et de sa ville. Dès 2001, le périodique Djodjo reprenait le flambeau de la revue « Pays de Namur », périodique créé en 1969 par J. Fivet.
Aujourd’hui, la plupart des publications de Jean Fivet sont épuisées. Aussi, les Editions Djodjo ont décidé de les rééditer.

Les journées du patrimoine de septembre 2007 voyaient la sortie de la plaquette « les fortifications de la ville de Namur », recueil de textes de Jean Fivet.
En 2008, sort de presse « Sacants sauvadjes noms, spots et r’vazîs do Payis d’Nameur », livre paru en 1976.

Au fil des pages, l’auteur emmène le lecteur à la découverte de surnoms et d’histoires attribués aux habitants de quelque 160 localités de la province de Namur.

84 pp., 16 ill., en vente au prix de 12 € à la librairie du Vieux Quartier, rue de la croix à Namur ou par versement de la somme de 15,00 € (Frais de port inclus) sur le compte Belfius BE53 0682 3560 5953 du Bataillon des Canaris, avec la mention « Sauvadjes Noms » et l’adresse du destinataire.

Le bataillon des Canaris a eu l’honneur de voir le badge de la journée du folklore 2017 réalisé à son effigie. Il arbore un dessin humoristique de Jean Fivet montrant un Canaris cheveauchant vaillament sa monture de guerre namuroise.

Ces badges souvenirs sont disponibles au prix de 2 € pièces + frais de port (1 € en Belgique) et peuvent être commandés via versement de la somme de 2 € x le nombre de badges souhaité + frais de port sur le compte Belfius BE53 0682 3560 5953 du Bataillon avec en communication « Badge Canaris» suivi des nom, prénom et adresse du destinataire de la livraison.

Les badges sont également en vente :

  • au stand du Bataillon lors de la journée du folklore à Namur
  • lors de notre bivouac annuel.

Vous pouvez également vous procurer les autres badges de cette collection (représentant d’autres groupes folkloriques namurois) lors des journées du folklore à Namur.

Pour toute question ou commande, n’hésitez pas à prendre contact avec le bataillon.

Loading